+33 659581489
x

News

Le parc national du W du Niger
By: Admin
Mai 28, 2017
Le parc national du W du Niger est au cœur d’un complexe naturel transfrontalier de près d’un million d’hectares géré conjointement par le Bénin, le Niger et le Burkina Faso et protégé depuis 2007 par la convention de Ramsar.
Le parc national du W au Niger est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996 et reconnu en tant que réserve de biosphère transfrontalière depuis 2002 par l’UNESCO. Le parc doit son nom à la forme en W d’une série de méandres du fleuve Niger en ces lieux.
Le parc est réputé pour ses grands mammifères et notamment : babouins, buffles, caracals, guépards, éléphants, hippopotames, léopards, lions, servals et phacochères.
Dans les zones humides (plans d’eau et zones d’inondation, notamment du fleuve Niger), on trouve des hippopotames, des lamantins, crocodiles, guibs harnachés, buffles, éléphants, et plus d’une centaine d’espèces de poissons. Dans les forêts-galerie on trouve des reptiles tels des varans du Nil, des pythons, etc.
Le territoire du parc héberge également d’importantes populations d’oiseaux, et particulièrement nombre d’espèces migratrices. Plus de 350 espèces d’oiseaux ont été identifiées dans le parc.
À signaler aussi une particularité botanique de la région du W du Niger, à savoir la présence d’importants peuplements de baobabs. On les retrouve surtout près de ruines d’anciens villages fortifiés, ce qui pourrait signifier une origine anthropique.

 

Comments

Comments are closed.